Santé

5 moyens naturels de faire baisser la pression artérielle

Le contrôle de la pression artérielle sans médicaments est possible, avec des habitudes telles que la pratique d’activités physiques 5 fois par semaine, la perte de poids et la réduction du sel dans l’alimentation.

Ces attitudes sont essentielles pour éviter que la préhypertension ne devienne de l’hypertension, et peuvent également être orientées par le médecin comme une tentative de contrôle de la pression, avant de commencer le traitement avec des médicaments, pendant 3 à 6 mois, si la pression est inférieure à 160×100 mmHg.

Si vous avez déjà commencé à prendre des médicaments, il ne faut pas les interrompre sans avis médical, mais ces changements d’habitudes de vie sont également très importants pour que le traitement puisse contrôler la pression de manière adéquate, permettant même de réduire les doses de médicaments.

1. Perdre du poids

Il est très important de perdre du poids et de contrôler son poids, car il existe une relation directe entre le poids et la pression artérielle, qui augmente généralement chez les personnes en surpoids.

Outre la réduction de la masse graisseuse totale, il est également très important de réduire la taille de la circonférence de l’abdomen, car la graisse abdominale représente un risque important de maladies cardiovasculaires, telles que l’infarctus.

Pour assurer un poids contrôlé, il est nécessaire d’avoir un poids qui correspond à l’indice de masse corporelle entre 18,5 et 24,9mg/kg2, ce qui signifie que la personne a le poids idéal pour sa taille. Comprenez mieux ce qu’est ce calcul et sachez si vous êtes en surpoids en quoi il consiste et comment calculer l’IMC.

La circonférence abdominale, mesurée à l’aide d’un mètre ruban dans la région de la hauteur du nombril, doit être inférieure à 88 cm pour les femmes et à 102 cm pour les hommes, pour indiquer une quantité de graisse abdominale sans danger pour la santé.

2. Adopter le régime DASH

Le régime de type DASH propose une alimentation riche en fruits, légumes, céréales complètes et produits laitiers, tels que le yaourt naturel et le fromage blanc, et pauvre en graisses, sucres et viande rouge, dont il a été prouvé qu’elle contribue à la perte de poids et au contrôle de la pression artérielle.

Il est également important d’éviter de consommer des aliments prêts à consommer en conserve, marinés ou congelés, car ils contiennent un excès de sodium et des conservateurs qui entraînent une augmentation de la pression artérielle, et doivent être évités.

 

En outre, il est important de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour, pour maintenir le corps hydraté, équilibré et permettre aux organes de fonctionner correctement.

3. Ne consommez que 6 g de sel par jour

Il est très important de contrôler la consommation de sel afin d’ingérer moins de 6 g de sel par jour, ce qui correspond à 1 cuillerée à café, et équivaut à 2 g de sodium.

Pour cela, il est nécessaire d’observer et de calculer sur l’emballage des aliments la quantité de sel présente, en plus d’éviter d’utiliser le sel pour assaisonner les aliments, et de préférer l’utilisation d’épices, comme le cumin, l’ail, les oignons, le persil, le poivre, l’origan, le basilic ou le laurier, par exemple. Apprenez à cultiver et à préparer des épices pour remplacer le sel.

Changer les habitudes alimentaires peut réduire jusqu’à 10 mmHg de pression artérielle, ce qui constitue un excellent allié pour éviter ou éviter des doses plus élevées de médicaments. Consultez les autres directives diététiques du nutritionniste des aliments et des menus de régime pour contrôler l’hypertension.

4. Faire de l’exercice 5 fois par semaine

La pratique d’activités physiques, d’au moins 30 minutes à 1 heure par jour, 5 fois par semaine, est essentielle pour aider à contrôler la pression, en réduisant de 7 à 10 mmHg, ce qui peut contribuer à éviter la prise de médicaments à l’avenir ou à réduire la dose de médicaments.

En effet, l’exercice améliore la circulation du sang dans les vaisseaux et contribue au bon fonctionnement du cœur, tout en aidant à contrôler les niveaux d’hormones qui augmentent la pression, comme l’adrénaline et le cortisol.

La marche, le jogging, le vélo, la natation ou la danse sont d’excellentes options. L’idéal est que vous associiez également un exercice d’anaérobie, avec un peu de poids, deux fois par semaine, de préférence, après libération médicale et avec les conseils d’un éducateur physique.

5. Arrêtez de fumer

Le tabagisme provoque des lésions et compromet la fonction des vaisseaux sanguins, en plus de contracter leurs parois, ce qui entraîne une augmentation de la pression, en plus d’être un facteur de risque important pour plusieurs maladies cardiovasculaires, maladies inflammatoires et cancers.

Le tabagisme n’est pas seulement lié à l’augmentation de la pression artérielle mais, dans de nombreux cas, il peut même annuler l’effet des médicaments chez les personnes qui suivent déjà un traitement.

En outre, il est important de contrôler l’habitude de boire des boissons alcoolisées, car elle est également une cause d’augmentation de la pression artérielle. Ainsi, sa consommation doit être modérée, sans dépasser la quantité de 30 grammes d’alcool par jour, ce qui équivaut à 2 canettes de bière, 2 verres de vin ou 1 shot de whisky.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.