Santé

Hydrocèle : ce que c’est, comment l’identifier et la traiter

L’hydrocèle est l’accumulation de liquide à l’intérieur du scrotum impliquant le testicule, ce qui peut le laisser un peu gonflé ou un testicule plus gros que l’autre. Bien qu’il s’agisse d’un problème plus courant chez les bébés, il peut également se produire chez les hommes adultes, surtout après l’âge de 40 ans.

En général, l’hydrocèle ne provoque pas de douleur ni aucun autre symptôme en dehors du gonflement du testicule et, par conséquent, elle ne provoque pas non plus de lésions dans les testicules, ni n’affecte la fertilité, disparaissant spontanément, principalement chez les bébés, sans nécessiter de traitement. Si vous ressentez une douleur dans les testicules, voyez ce que cela peut être.

Comme le gonflement peut aussi être le signe de maladies plus graves, comme le cancer, il est toujours recommandé de consulter un pédiatre, dans le cas des bébés, ou un urologue, dans le cas des hommes, pour confirmer le diagnostic d’hydrocèle.

Caractéristiques de l’hydrocèle

Pour être sûr qu’il s’agit bien d’une hydrocèle, le seul symptôme qui doit être présent est le gonflement qui peut affecter un ou les deux testicules. Le médecin doit examiner la région intime, évaluer s’il y a des douleurs, des bosses ou toute autre altération indiquant la possibilité d’une autre maladie. Cependant, l’échographie du scrotum est le moyen le plus précis de savoir s’il s’agit vraiment d’une hydrocèle.

Comment traiter l’hydrocèle

Dans la plupart des cas, les hydrocèles chez les bébés ne nécessitent aucun traitement spécifique et disparaissent d’elles-mêmes dans l’année qui suit leur naissance. Dans le cas des hommes adultes, il peut être indiqué d’attendre 6 mois pour vérifier si le liquide est réabsorbé spontanément et disparaît.

Cependant, lorsqu’elle provoque une gêne importante ou qu’elle augmente progressivement avec le temps, le médecin peut recommander une petite intervention chirurgicale sous anesthésie rachidienne pour retirer l’hydrocèle du scrotum.

Ce type d’intervention est assez simple et peut être réalisé en quelques minutes, la récupération est donc rapide et il est possible de rentrer chez soi quelques heures après l’intervention, une fois que l’effet de l’anesthésie a complètement disparu.

Une autre forme de traitement moins utilisée et comportant des risques plus élevés de complications et de récidive, serait l’aspiration sous anesthésie locale.

Principales causes de l’hydrocèle

L’hydrocèle chez le bébé est due au fait que, pendant la grossesse, les testicules sont entourés d’une poche contenant du liquide, mais cette poche se referme au cours de la première année de vie et le liquide est absorbé par l’organisme. Cependant, lorsque cela ne se produit pas, la poche peut continuer à accumuler du liquide, générant ainsi l’hydrocèle.

Chez les hommes adultes, l’hydrocèle est généralement une complication d’un accident vasculaire cérébral, d’un processus inflammatoire ou d’une infection, comme l’orchite ou l’épididymite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.