Santé

Maladies cardiovasculaires : 6 conseils pour les prévenir

Les maladies cardiovasculaires sont les principales causes de décès, c’est-à-dire celles qui provoquent des problèmes au niveau du cœur et de ses vaisseaux sanguins.

Même si elles touchent davantage les hommes que les femmes, en particulier celles de plus de 50 ans, les chances que des personnes de tout âge et de tout sexe soient victimes de l’une de ces pathologies sont grandes, surtout lorsqu’on n’a pas d’habitudes et de routines saines.

La bonne nouvelle est que vous pouvez les prévenir. Voir ci-dessous 6 conseils sur ce qu’il faut faire pour éviter les maladies cardiovasculaires.

Que sont les maladies cardiovasculaires ?

Diverses pathologies font partie du groupe des maladies cardiovasculaires. Dans un premier temps, ils peuvent être divisés en deux catégories :

  • Ceux qui présentent des symptômes : généralement des douleurs thoraciques, des altérations du rythme cardiaque, des difficultés à respirer, des évanouissements ou un gonflement des jambes ;
  • Celles qui sont asymptomatiques : elles évoluent sans que la personne ne remarque de changement dans le fonctionnement de l’organisme.

Pour les premiers, les symptômes attirent l’attention sur la nécessité, souvent urgente, d’une prise en charge médicale. Ces dernières, en revanche, ne peuvent être détectées que par des examens cliniques, d’où l’importance d’effectuer des contrôles réguliers.

Parmi les différentes maladies cardiovasculaires, on trouve :

  • infarctus aigu du myocarde (IAM) ;
  • accident vasculaire cérébral (AVC)
  • maladies des valves cardiaques
  • les maladies cardiaques congénitales
  • maladie artérielle périphérique
  • maladie cardiaque hypertensive
  • les maladies cardiaques congénitales ;
  • des tumeurs dans le cœur ;
  • anévrisme de l’aorte ;
  • arythmies cardiaques ;
  • la thrombose veineuse ;
  • rhumatisme articulaire aigu
  • angine de poitrine ;
  • myocardiopathie
  • les maladies cardiaques valvulaires ;
  • l’hypertension ;
  • endocardite ;
  • myocardite ;
  • une cardiite.

Comment éviter les maladies cardiovasculaires ?

Bien que certaines soient influencées par la génétique, la majorité des maladies cardiovasculaires peuvent être évitées, y compris celles qui ont des antécédents familiaux. Le secret est d’acquérir des habitudes de vie et d’alimentation plus saines. Consultez nos conseils ci-dessous !

1. Prenez soin de votre alimentation

L’un des moyens les plus efficaces de prévenir les maladies cardiovasculaires est de prendre soin de son alimentation.

La consommation d’aliments riches en graisses contribue à la formation des « plaques d’athérome », qui entraînent l’obstruction des artères et compromettent la circulation sanguine.

Le sel contribue à augmenter la pression sanguine, ce qui fait que le cœur bat avec plus de force pour maintenir la circulation du sang dans le corps.

Ainsi, le plus recommandé est d’éviter les produits industrialisés et les fast-foods, riches en ces deux composants, et de privilégier la consommation d’aliments naturels, tels que les fruits, les légumes, les légumes verts, les viandes maigres, ainsi que les bonnes graines et céréales.

Profitez-en et apprenez à connaître 6 aliments qui améliorent la santé du cœur.

2. Pratiquer des activités physiques

La pratique d’activités physiques est une forme de prévention non seulement des maladies cardiovasculaires, mais aussi de plusieurs autres, tout en favorisant une meilleure qualité de vie, avec des résultats positifs pour le corps et l’esprit.

Il est recommandé de pratiquer des exercices d’aérobic au moins trois fois par semaine, comme la course, la marche, le vélo, la natation et la danse, entre autres.

Mais attention : consultez toujours votre médecin pour obtenir des conseils sur l’activité adéquate. Après tout, il existe des cas où l’exercice physique n’est pas la meilleure option pour le cœur. Sachez lesquels !

3. Contrôlez votre poids

Conséquence d’une mauvaise alimentation et du manque d’activités physiques, le surpoids contribue au déclenchement de plusieurs maladies cardiovasculaires, par exemple l’hypertension et l’hypercholestérolémie.

La suggestion pour contrôler votre poids, voire éliminer l’obésité, est de réunir les conseils 1 et 2, c’est-à-dire d’améliorer votre alimentation et de cesser d’être sédentaire.

4. Évitez la consommation de cigarettes et de boissons alcoolisées

En plus de provoquer des maladies telles que l’hépatite, la cirrhose hépatique, le cancer de l’œsophage, du pharynx et du foie, entre autres, l’alcool contribue au développement de maladies cardiovasculaires, telles que l’infarctus et l’insuffisance cardiaque.

La raison en est que cette substance endommage les cellules cardiaques, en plus d’être associée à des arythmies et à l’obstruction des artères.

Le tabagisme, quant à lui, en plus de provoquer le cancer du poumon et d’autres types de cancer, contribue au rétrécissement des artères et à l’augmentation de la pression artérielle. De plus, le dioxyde de carbone présent dans la cigarette oblige le cœur à travailler plus fort pour générer de plus grandes quantités d’oxygène pour l’organisme.

Découvrez 4 habitudes à éviter pour garder votre santé cardiaque à jour.

5. Recherchez des moyens de réduire le stress

Avec une routine de plus en plus trépidante, il est difficile d’échapper aux situations stressantes, aussi petites soient-elles. Mais il est important de savoir que cette situation provoque une série d’altérations dans l’organisme qui peuvent contribuer à l’apparition de plusieurs pathologies, c’est pourquoi elle doit être contrôlée.

Parmi les conséquences directement liées aux maladies cardiovasculaires figure l’augmentation de la pression artérielle, résultant de la décharge d’adrénaline déclenchée par les glandes surrénales lorsque nous sommes dans des conditions de stress. Comprendre comment le stress influence les problèmes cardiaques.

6. Suivi avec votre médecin

Au début de ce texte, nous avons dit que certaines maladies cardiovasculaires sont silencieuses, c’est-à-dire qu’elles ne sont diagnostiquées que lorsque la personne subit un certain type d’examen clinique. C’est précisément pour cette raison qu’il est si important d’avoir un suivi médical périodique.

Les analyses de sang pour vérifier le taux de cholestérol, le taux de glucose, les triglycérides et les vitamines ne sont que quelques exemples d’analyses de laboratoire que le médecin peut demander. En outre, le test ergométrique, ou test d’effort, évalue le système cardiovasculaire et donne une image complète de la santé du cœur.

Outre le contrôle annuel, il est également fondamental de contrôler la pression artérielle plus fréquemment, surtout lorsqu’il existe des antécédents de maladies cardiovasculaires dans la famille – pour les personnes hypertendues, la recommandation est de la contrôler tous les 3 mois, ou selon l’avis du cardiologue.

Conclusion

La prévention des maladies cardiovasculaires est constituée d’attitudes simples, faciles à intégrer dans votre quotidien. Une bonne alimentation, des soins du corps et un suivi médical sont les clés d’une vie meilleure et plus saine.

Mais malheureusement, de nombreuses personnes s’abstiennent encore de ces soins, ce qui leur fait courir de grands risques de développer un problème cardiaque, dont beaucoup nécessitent des soins d’urgence.

Lorsque cela se produit, il est fondamental que l’entourage sache comment aider correctement et, ainsi, augmenter les chances de survie.

Si vous voulez savoir comment agir dans ces situations, téléchargez notre guide sur la réanimation cardio-pulmonaire et apprenez à apporter votre soutien aux victimes d’un arrêt cardiaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.