Santé

Mélanome : les symptômes qui doivent alarmer

Les symptômes du mélanome peuvent être légers dans les premiers stades de la maladie.

Les patients ressentent rarement une douleur ou une gêne, et les premiers signes d’alerte sont donc généralement visuels.

L’acronyme emblématique « ABCD » est utilisé pour décrire les symptômes d’alerte du mélanome. Il est essentiel de consulter un médecin pour une évaluation et des tests si un grain de beauté présente l’une des caractéristiques suivantes :

Asymétrie. Le grain de beauté présente-t-il deux parties distinctes ?

Bordure. La bordure du grain de beauté est-elle ondulée ou droite ?

Couleur. Le grain de beauté est-il de couleur fauve, brune ou noire ?

Le diamètre. Le diamètre du grain de beauté est-il supérieur à 6 mm ?

Quelle est l’apparence d’un mélanome malin ?

Certains mélanomes ne sont pas des grains de beauté asymétriques, irréguliers, étrangement pigmentés ou d’une taille disproportionnée. Le mélanome peut apparaître sous la forme d’une petite strie brune ou noire sous un ongle de pied ou de main, ou d’une ecchymose qui ne guérit pas avec le temps. Il est possible que des grains de beauté tout à fait sains aient un aspect irrégulier, tout comme certains mélanomes ne présentent aucun des symptômes d’alerte typiques.

Si l’un des changements suivants se produit sur votre peau, consultez votre dermatologue :

  • Un grain de beauté qui a développé un nouvel aspect.
  • Une plaque squameuse de la taille d’une pièce de 25 cents.
  • Des nodules sous la peau qui démangent ou sont sensibles.
  • Un grain de beauté dont la couleur est tachetée ou dont la bordure est floue.
  • Une bosse, une douleur ou une éruption cutanée non cicatrisée.

Bien que la majorité de ces changements ne soient pas alarmants, il est toujours bon de les faire examiner par un spécialiste car une découverte précoce est cruciale pour la survie du mélanome.

Mélanome du cuir chevelu

Le mélanome du cuir chevelu peut être une forme grave de cancer de la peau car il est beaucoup plus difficile à diagnostiquer qu’un mélanome sur une partie non obstruée de la peau. En outre, comme il y a beaucoup plus d’artères sanguines et de tissus pour faciliter le processus, ce type de mélanome se développe beaucoup plus rapidement. Des examens réguliers du cuir chevelu sont donc bénéfiques, en particulier si vous êtes chauve ou si vous avez peu de cheveux.

Pour effectuer un examen de la peau du cuir chevelu, suivez les étapes suivantes :

Utilisez un miroir portable et placez-vous dans une pièce bien éclairée.

Examinez votre cuir chevelu en séparant une mèche de cheveux et en regardant dans le miroir.

En inspectant votre cuir chevelu, recherchez les grains de beauté, les imperfections et les taches rouges qui pourraient indiquer un mélanome.

Séparez à nouveau vos cheveux et examinez votre cuir chevelu jusqu’à ce que vous ayez fait le tour de votre tête.

Bien que l’aide d’un ami ou d’un membre de la famille soit bénéfique pour l’examen du cuir chevelu, vous pouvez également le faire seul. Notez toute anomalie et contactez votre dermatologue dès que possible.

Mélanome à un stade avancé : ce que vous devez savoir

Les patients atteints d’un mélanome à un stade avancé peuvent développer une variété de symptômes désagréables. Voici quelques-uns des signes et symptômes du mélanome :

Démangeaisons

Saignements

La présence de suintements et/ou de croûtes est un signe que quelque chose ne va pas.

Inflammation et douleur

Ces symptômes doivent être discutés avec un dermatologue ou un oncologue spécialisé dans le cancer de la peau dès que possible, car ils peuvent indiquer un mélanome. Il est beaucoup plus probable que les grains de beauté problématiques soient découverts et diagnostiqués si vous consultez souvent votre dermatologue.

Quels sont les signes et les symptômes d’un mélanome étendu ?

Le mélanome qui s’est propagé à une autre partie du corps est connu sous le nom de mélanome métastatique. Il se propage le plus souvent aux ganglions lymphatiques, au cerveau, aux os, au foie et aux poumons, et les symptômes varient en fonction de sa localisation.

Des ganglions lymphatiques gonflés ou douloureux, ainsi que des bosses durcies sous la peau, en sont des exemples.

Les maux de tête ou les convulsions sont des symptômes d’un problème au niveau du cerveau.

Les fractures ou les douleurs osseuses sont deux affections qui peuvent survenir au niveau des os.

Une perte d’appétit, une perte de poids inexpliquée ou une hypertrophie du foie sont autant de symptômes d’un problème hépatique.

Poumons – Problèmes respiratoires ou toux persistante.

Fatigue, faiblesse ou engourdissement des bras ou des jambes sont des effets secondaires très courants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.