Santé

Prévenir l’obésité par l’activité physique

L’obésité, la surcharge pondérale et le tabagisme sont des facteurs de risque qui peuvent être éliminés par l’adoption de modes de vie corrects, entraînant ainsi une réduction significative de l’incidence de certaines des pathologies les plus répandues et les plus graves.

La prévention consiste à mettre en œuvre toute une série d’actions visant à éliminer ou à réduire au minimum l’apparition de situations nuisibles ou autrement dangereuses pour les personnes, les animaux et les choses.

Dans le domaine de la santé, la prévention désigne l’ensemble des actions visant à maintenir ou à améliorer l’état de santé, donc visant à anticiper l’apparition d’un certain type de pathologie, ou à en traiter les effets, ou à en limiter les dégâts.

Les trois niveaux de prévention

Primaire : elle évite ou contraste le début d’une pathologie

Secondaire : lié au diagnostic précoce d’une pathologie émergente

Tertiaire : elle soigne et réduit les « dégâts » produits par une pathologie, en limitant les complications.

Exemples de prévention à différents niveaux

Prévention primaire : pratique d’une activité physique saine et régulière, associée à une alimentation équilibrée en termes de qualité et de quantité.

Prévention secondaire : commencer une activité physique et avoir une alimentation correcte, car le poids corporel est maintenant trop élevé et il est difficile de monter un escalier ou de faire ses lacets.

Prévention tertiaire : pratiquer une activité physique parce qu’elle a été prescrite par un médecin qui a constaté, par exemple, que vous souffrez d’hypertension artérielle. Par conséquent, le mouvement est une thérapie « réhabilitative » et préventive contre d’éventuelles rechutes.

D’innombrables études ont montré l’importance de l’exercice physique pour le bien-être du corps et de l’esprit.

L’importance de l’exercice physique est devenue évidente au cours des dernières décennies, pendant lesquelles la tendance aux « mauvaises habitudes alimentaires et sociales » conséquence du « bien-être » moderne a progressivement conduit à une véritable pandémie. Les causes sont : l’utilisation inconsidérée de la voiture même pour quelques dizaines de mètres, la télécommande, l’ascenseur, la console et ses jeux vidéos, les fast-foods etc.

En conséquence de tout cela, la qualité de vie, apparemment améliorée, s’est en fait détériorée !

C’est pourquoi on se sent responsable d’agir de la meilleure façon possible pour promouvoir la santé avec un haut niveau de qualité.

L’entraîneur personnel peut être une solution

En tant qu’expert du mouvement, peut et doit jouer un rôle fondamental dans le domaine de la prévention, en mettant son attention et ses compétences à la disposition de ceux qui veulent améliorer leur état de santé et leur bien-être psychophysique.

Mais quels sont les avantages que peut procurer une activité physique régulière ?

Parmi les nombreuses, voici quelques-unes des plus pertinentes :

Au niveau cardiovasculaire

– Il améliore la fonction cardiaque : les cavités (oreillettes et ventricules) augmentent, les parois deviennent plus épaisses et plus solides, de sorte que le cœur pompe davantage de sang à chaque contraction.

– La résistance des vaisseaux périphériques est réduite, avec des améliorations importantes de la pression diastolique et systolique.

– Améliore l’échange, le transport et l’utilisation de l’oxygène

– Aide à prévenir les pathologies cardiovasculaires, telles que l’hypertension artérielle, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies coronariennes et la cardiomyopathie.

Musculo-squelettique

– Améliore la force, le trophisme musculaire et la souplesse

– Améliore la coordination, l’équilibre et réduit le risque de chute.

– Améliore la perception de soi

– Retarde l’apparition de l’ostéoporose et ralentit sa progression

Métabolisme et composition corporelle

– Il augmente la masse musculaire, qui est une partie métaboliquement active du corps, et par conséquent la dépense énergétique sur une période de 24 heures.

– Si elle est associée à un régime alimentaire correct, l’activité physique affecte et réduit les réserves de graisse

– Il prévient les pathologies métaboliques, telles que le diabète sucré et le syndrome métabolique *.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.